Conclusion

Après notre étude sur la légende d’Orphée, nous pouvons dire que ce mythe est resté intemporel au fil des siècles. En effet, grâce aux nouvelles représentations qu’elles soient classiques comme l’opéra de Monteverdi et les fresques de la Grèce Antique ou modernes comme les films et les bandes dessinées, le mythe reste ancré dans nos mémoires.

Certes, la plupart des modernisations diffèrent quelques peu du mythe originel décrit par Ovide et Virgile mais les idées principales sur l’amour, la mort ainsi que la force de la poésie et de la musique reste présentent.

La mise en image du mythe d’Orphée par la peinture, le dessin, la bande dessiné ou encore les fresques et les mosaïques lui permette de se renouveler au fil des siècles en lui apportant une certaine nouveauté. La musique s’inspire elle aussi de la légende Orphique dans ses ballets ainsi que dans ses opéras qui proposent leurs propres interprétations du mythe par la mise en scène, les paroles des chants, etc. Au XXème siècle, le cinéma s’empare à son tour du mythe pour lui donner une nouvelle interprétation et faire du personnage d’Orphée un homme moderne.

Le mythe d’Orphée est donc intemporel étant donné que de nombreux artistes ont su l’adapter sans dénaturer les idées principales du mythe, en le renouvelant toujours de façon plus original et personnel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s