Le mythe selon Dino Buzzati

Dino Buzzati est un écrivain italien né le 16 octobre 1906 et mort le 28 janvier 1972. Il se fait tout d’abord connaître comme journaliste au Corriere Della Sera, l’un des plus grand quotidien d’Italie. Son œuvre la plus célèbre est Le Désert des Tartares où, comme dans ces articles, il expose son goût pour l’étrange et le merveilleux mais ce qui fait l’originalité de ses œuvres ainsi que leur succès c’est l’univers particuliers dans lequel il plonge ses héros. mais le talent de l’auteur italien ne se limite pas aux romans. en effet, Dino Buzzati a écrit des poésies, des opéras, des scénarios, des pièces de théâtres et également une bande dessinée écrite en 1969, Orfi aux Enfers.

Dino Buzzati

résumé de la BD:

Alors que le jeune chanteur de Pop, Orfi fait un concert, il croise le regard de Eura une jeune groupie venue l’acclamer. regardant par la fenêtre plus tard dans la soirée, il croit la reconnaître mais c’est lors qu’il l’aperçoit entrer dans l’immeuble situé en face en traversant le mur tel un fantôme. Obsédé par cette vision, le jeune chanteur n’aura de cesse d’essayer de la retrouver, allant jusqu’au portes des enfers, armé simplement de sa guitare et de ses chansons.                                                                                                     Mais l’amour que le jeune italien porte à la jeune femme sera-t-il assez fort pour la faire revenir dans notre monde?

première de couverture

 

La bande dessinée Orfi aux enfers es la première œuvre graphique de Dino Buzzati. Comme le titre l’indique, Dino Buzzati reprend le mythe d’Orphée et l’implante dans le milieu Milanais des années 60. Le Orphée, jeune poète grec, joueur de lyre devient Orfi, un jeune chanteur italien de pop et très populaire. Ce dernier habite en face d’un immeuble étrange, dans lequel, un soir il voit s’engouffrer celle qu’il l’aime qui se prénomme Eura. Mais le lendemain, il apprend sa mort et il découvre que cet établissement n’est autre que la porte des enfers. Il décide donc d’extirper sa belle de ce royaume des morts, armé simplement de sa guitare et de ses chansons pour convaincre le garde de nuit de le laisser passer.                                                                                                                    Dans sa représentation du mythe, Dino Buzzati se concentre plus sur les chansons du héros et à leur contenus. arrivé aux enfers, Orfi se trouve submerger de demande. en effet, les prisonniers des enfers lui demandent de chanter ce qu’ils ont tous perdus c’est-à-dire le goût du temps qui passe. effectivement, éternels prisonniers, ils sont condanés à vivre un présent qui toujours se répète, il n’y a donc aucune saveur de l’instant vécu.

dessin représentant Orfi et Eura

Tu te rappelles, quand tard dans la nuit, devant la porte de ta maison, alors que la lune disparaissait derrière les toits de Milan, l’ami te disait : Tout cela n’est-il pas épouvantable, la vie le travail l’argent le succès l’amour? Tu répondais Oui oui. Et au bout du compte, la mort? ça ne vaudrait pas mieux d’en finir une fois pour toutes? Tu répondais Oui, oui, Tu ne comprenais pas que justement cette angoisse était la beauté, la lumière, le sel de la vie.
Puis naturellement, tu laissais tomber.                                                                                Par ce qui pourrait ressembler à un poème, Orfi évoque que tout ce qui est vivant est précieux.

Dans sa représentation du mythe, Dino Buzzati ne se concentre plus tellement sur l’histoire d’amour mais sur le contenu des chansons de son héros principal. En effet, à l’aide de ces texte, l’auteur nous fait passer un message sur la valeur du temps et du vivant. Sa représentation sert en quelque sorte de prétexte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s